Aviron à venise ? La tradition vénitienne de la voga alla Veneta

Traduire la « voga alla veneta » par aviron à venise est hasardeux ; mais il n’y a aucune traduction correcte. Ce qui nous importe ici c’est de comprendre ce qu’est la voga alla veneta, cette façon de ramer debout avec une sale rame, comme savent si bien le faire les gondoliers. Nous somme profondément fascinés par la beauté de ce geste et la dextérité dont font preuve les « vogatori ». A Venise, la voga est un art, une façon de vivre, et encore bien plus. Venise est composée de nombreuses « remiere ». Ce sont des association qui pratiquent et font la promotion de la voga. Elles ont au moins une dizaines: cannaregio, tre archi, serenissima, ecc.. Nous avons rencontré,  Nino, membre historique de l’Association des rameurs 3 Archi qui représente une réalité typique de Venise. Présents lors de toutes les manifestations de Venise sur l’eau comme la vogalonga, la storica, la sensa, et très actifs durant toutes les regates, ces associatiosn représentent le cœur de Venise.

vivovenetia

 

La « remiera » 3 Archi et la voga

Cette association a été fondée le 1er Avril 1977 sur l’initiative de quinze amis afin de donner vie à un club de voga, après avoir pris part à la deuxième édition de Vogalonga. (Régate vénitienne réputée).

Leur mission ? Elle est simple: promouvoir, diffuser, mais surtout pratiquer l’aviron vénitien, le tout dans une atmosphère d’amitié et de cordialité, d’où le nom du «groupe». Nino, instructeur dans cette discipline, nous explique que cette association a été fondée par les gens et pour les gens.

Comme prévu dans chaque association, le Groupe 3 Archi a son propre statut, avec un président, un Conseil d’administration et une Assemblée générale. Initialement, les locaux du groupe étaient situés dans deux hangars dans la désuétude de l’ancien abattoir San Giobe, mais aujourd’hui les bateaux du groupe sont conservés au chantier naval appelé « cantiere »  situé dans le quartier Sant’Alvise. Rentrer dans ce lieu est vraiment magique, on peu admirer les dizaines typologies de barques véniteinnes. Et oui, la gondole est loin d’etre l’unique !

Certains bateaux de 3 Archi Group

Certains bateaux de 3 Archi Group, en rouge et vert, Crédit photo Gian Battista Piras

Leur flotte peut se targuer de comprendre de nombreux types de bateaux tels que :

  • 1 Balotina,
  • 9 Sandoli, 
  • 1 Gondole,
  • 1 Caorlina,
  • 1 Gondolino ,
  • 3 Mascarete, 
  • 1 Pupparino. 

 

La voga alla Veneta, le symbole de Venise pour Nino Nino

Nino nous dit qu’il a appris à ramer dans les années soixante, il était à peine adolescent, principalement pour se déplacer. Lui et ses amis empruntaient un bateau, autrefois appelé «fitabatei». Par la suite,grace à quelques économies, il s’est fait construire un bateau typique appelé «sciopòn», toujours pour se déplacer dans la lagune. Il nous rappelle que l’aviron était la norme, avant l’avènement des moteurs et le développement économique. Un bateau en bois nécessite beaucoup d’entretien (surtout dans une eau lagunaire mélangée avec l’eau de mer) et a donc des coûts assez élevés. Il l’a donc vendu à cette période n’a plus toucher de rame pendant 25 ans. Cette séparation a pris fin lorsque Nino, il y a environ 11 ans, a décidé de se joindre à l’association de rameurs afin d’avoir accès à la salle de gym. Il a fréquenté quelques fois la salle de sport mais l’appel de la lagune, des bateaux et de l’aviron était trop fort. Donc, Nino a repris les rames. Il s’est rendu compte qu’il manquait de technique. étant autodidacte. « Quand vous êtes jeune, vous compensez le manque de technique avec la force, mais le temps passe ». Il s’est patiemment perfectionné au fil des années, toujours fidèle au Groupe 3 Archi, et maintenant, passionné, il est devenu instructeur. (Et je vous avouerai que c’est Nino qui m’a appris à voguer…).  Le Groupe créé fréquemment des initiatives libres pour faire participer les étudiants de  Venise, faire connaître et redécouvrir une partie de l’histoire de la ville. Avant de nous quitter Nino nous raconte qu0encore aujourd’hui il est tradition lors d’un mariage d’un des membres de l’Association queles mariés soient conduits à travers la ville à bord d’une gondole, suivis de nombreux bateaux de parade décorés qi vogue dans un climat festif que l’on respirait en d’autres temps.

Aviron, venise et voga alla veneta

Le club d'aviron et l'aviron vénitienLa pratique de l’aviron « classique »  se fait à Venise mais est évidemment beaucoup mois populaire. Si vous etes en visite à Venise, vous pourrez sans aucun doute vous essayer à un cours de voga alla vénitienne. On ne peut que vous le conseiller. La voga c’est flirter avec l’ame de Venise ! C’est magique… Ce ne sera pas avec Nino car les associations proposent des cours seulement aux résidents mais nous vous avons déniché des propositions très sympa pour se balader dans la ville.