Endroit insolite : Venise – Top 5 des curiosités à voir !

Visiter Venise en dehors des sentiers battus est possible et même recommandé ! Après un tour incontournable sur un canal de Venise, éloignez-vous de la foule du pont du Rialto, place Saint Marc et du Palais des Doges pour vous perdre dans ces ruelles et visiter ces petites places. Pour découvrir une Venise insolite et authentique, rien de tel qu’une immersion dans les quartiers de la ville.

Les sestieri de Santa Croce et San Polo sont fascinants. Vous pourrez y respirer la vie citadine vénitienne. Campo san giacomo dell’orio est le lieu de retrouvailles de petits et grands (très grands!). Vous y trouverez également  certaines des plus belles églises de venise… Vous aurez sûrement entendu parler de la dorénavant célèbre librairie acqua alta dans les alentours de Santa Maria Formosa?

La Sérénissime est parsemée de nombreuses curiosités et perles rares! Et voici notre Top 5 des curiosités à ne pas manquer lors de votre visite à Venise!

vivovenetia

1) Bien observer les colonnes du Palazzo Ducale

Dirigez votre regard vers le majestueux Palazzo Ducale, le siège du pouvoir vénitien qui a gouverné la Sérénissime, bien au delà de la ville de Venise!  Vous ne remarquez rien d’étrange? Vous êtes sûr?

Regardez attentivement et vous remarquerez dans la galerie supérieure, deux colonnes de couleur rose, contrairement aux restes des piliers blancs. Savez vous pourquoi?

Colonnes rouges du Palais Ducal, photocrédit Elisa Broccoli (IG)

On raconte que le doge, pour proclamer les condamnations à mort, se penchait entre ces deux colonnes dont la couleur a donc été choisie pour rappeler celle du sang des condamnés à mort et intimer crainte de la Sérénissime.

L’échafaudage des exécutions était dressé entre les deux colonnes de la Piazzetta San Marco, de sorte que le condamné pouvait voir l’heure exacte de leur exécution sur la tour de l’horloge.

En se déplaçant sur le côté sud-ouest du bâtiment,vous remarquerez, surtout la nuit, deux petites lumières qui sont toujours allumées. Elles symbolisent une erreur judiciaire de Venise qui conduisit à la mort du boulanger Pietro Tasca vers 1507. Il avait avoué un crime non commis après de longues torture. Le vrai coupable du crime a été découvert peu après.

De cette erreur judiciaire est née la formule « Recordève del poaro fornareto » (rappelez vous du boulanger) que le secrétaire du Conseil des Dix prononce devant ses conseillers avant qu’ils ne rendent une sentence, afin de leur rappeler les dangers d’une erreur judiciaire. Il est le symbole de la grandeur du gouvernement vénitien, qui n’avait pas peur d’affirmer ses torts, un emblème du mythe de la République Sérénissime.

 

2) Visite d’un Casino vénitien: endroit insolite Venise libertine

Les Casino étaient les lieux de prédilection de la société  vénitienne du XVIIIe siècle. Dans ces Réduits Vénitiens se déroulaient une grande partie de la vie nocturne de Venise. Jeux de hasard, discussions littéraires et rencontres amoureuses étaient à l’ordre du jour ou plutôt de la nuit… Ce soirées étaient accompagnées de l’inévitable masque, emblème du Carnaval de Venise, qui recouvre entièrement le visage. Et oui, comme ça, tout est permis!

Casino Venier, photocredit Gian Battista Piras

La République de Venise en est venue à imposer l’interdiction des jeux d’argent  en raison des fortunes dilapidées  par de nombreux clients, mais cela n’a eu aucun effet pour freiner le jeu.

Le nombre de “casinos” a diminué de façon spectaculaire, mais on peut encore en visiter quelques uns.  En les visitant, vous pourrez découvrir les endroits privilégiés par les habitants de l’époque, la Venise libertine:

  • le  Casino Venier; actuellement siège de l’Alliance française
  • le Casino Sagredo à Santa Sofia;
  • le Casino des Esprits;
  • le Casino du Commerce de Piazza San Marco;
  • le Casino Dandolo, mieux connu sous le nom « le Réduit »;
  • le Casino Zane dans la zone dei Frari;
  • le Casino Contarini.

Nous organisons parfois des visites guidées passionnantes sur le thème de la Venise libertine et des “ridotti”. Regardez notre calendrier ou programmez une visite privée!

3) Découvrez les jardins secrets de Venise

Contrairement à ce que vous pouvez penser, Venise est pourvue de nombreux espaces verts.  Ces espaces, pour des raisons évidentes, se développaient verticalement dans les demeures des nobles vénitiens.

Dans le passé, ils étaient très nombreux dans la ville. On en comptait plusieurs centaines répartis dans les différents quartiers.

Malheureusement, en raison de l’urbanisation croissante du début du XIXème, beaucoup de ces petites oasis ont été détruites, mais sont dans certains cas encore visibles.

Pendant votre séjour, vous pourrez vous immerger dans ces espaces verts et admirer, en plus des plantes, sculptures, statues et fontaines de toute beauté ! Voici quelques-uns des jardins secrets les plus célèbres:

  • Le Jardin de la vieille école de la Miséricorde;
  • les jardins de l’église de San Francesco della Vigna;
  • le jardin de Ca ‘Morosini;
  • le Jardin du Casino des Esprits;
  • le jardin de la Casa Cardinal Piazza.

Là encore nous programmons parfois des visites aux jardins secrets de la ville. N’hésitez pas à nous contacter!

 

4) Visitez la porte du baril au marché du Rialto

Plongez-vous dans les ruelles derrière Rialto et recherchez le numéro 456. N’est-ce pas une forme un peu bizarre pour une porte? Sa partie inférieure est plus large que le reste.

Comme son nom le suggère, cette conformation servait pour faire rouler à l’intérieur du bâtiment des tonneaux en bois. Et oui, le vin coulait à flot au marché du Rialto!

« Porte du tonneau », photocredit Gian Battista Piras

Près de la Pescaria vous pouvez remarquer sur quelques piliers des reliefs représentant des tonneaux. En effet, ce bâtiment appartenait à la Confrérie des Boteri, à savoir les fabricants de tonneaux de l’époque. Chêne, châtaignier et même sapins ont été les bois les plus utilisés par ces artisans.

 

5) Découvrez la Roue des Innocents du Monastère de la Pietà

Pour voir l’un des rares roues des innocents restés dans toute l’Europe vous devez vous diriger vers la Calle della Pietà et vous trouvez face à face à ce qui jadis était le monastère et l’église de la Pietà, aujourd’hui partie de l’Hôtel Métropole.

Roue des innocents, photocredit Cittasegrete

Cette  porte était utilisée par les parents qui n’étaients pas en mesure d’élever leurs enfants, et décidaient de les abandonner. Grâce au mécanisme de la roue, ils pouvaient le faire dans l’anonymat total: une fois placé le bébé dans la crèche à l’extérieur, il ne leur restait plus qu’à sonner la cloche pour avertir les sœurs de cette arrivée.

Une sorte de service social de l’époque qui garantissait l’anonymat! A droite de la porte, au-dessous du bas-relief de la Vierge et l’Enfant, il y a une fente qui porte l’inscription «  offerta agli esposti « , à travers laquelle pouvait être laissés des dons au monastère pour aider à financer l’accueil des petits orphelins.

Ce genre de porte a été institutionnalisé par le pape Innocent III, fatigué de voir les petits corps sans vie flottant sur le fleuve Tibre.

Venise est pleine de de mystères et légendes!  En les découvrant, vous pourrez revenir en arrière dans le temps. Nombreux sont les récits passionnants.

Evidemment, c’est bien plus intéressant de se les faire raconter par un guide local. Nous vous proposons des visites aussi bien de jour comme de nuit pour vous narrer cette mystérieuse Venise.

Et si vous souhaitez quelques conseils d’un voyageur invétéré, nous vous conseillons cet article qui vous présente 2 séjours, et surtout 2 modes de visite de la ville différents. Que faire à Venise, en partant des incontournables jusqu’aux sites les moins connus : les recommandations d’outsider pour ne rien rater !

Vous recherchez encore des informations sur une Venise plus insolite ? Voici quelques idées:

Questi articoli potrebbero interessarti anche ...

-----