Carnaval de Venise histoire

Le Carnaval de Venise est célèbre pour sa forte identité et sa capacité à préserver les masques traditionnels inspirés de la commedia dell’arte qui demeurent magnifiques au cours des siècles, grâce à l’imagination et à la créativité d’artisans Vénitiens passionnés. Fete ancienne, le Carneval tel qu’onn le connait ajourd’hui a réapparu dans les années 1970 du siècle dernier.

Les origines du Carnaval remontant au moyen âge, peuvent etre reconduites à la date de 1094 puisque mentionné dans une charte du doge Faliero. Il faudra attendre 1269 pour que le Sénat établisse formellement mardi gras comme jour de fête la veille du Carême. Il y aura ensuite une pléthore de lois pour déterminer et réguler les divers aspects du Carnaval de Venise, puisque de nombreux groupes masqués turbulents avec leurs blagues et leurs inventions (jet d’oeuf pourri sur les oeufs, jeu violent sur anomaux,etc) souvent sous en état d’ivresse, menacaient la paix et la moralité de la ville. Nous vous recommandons de lire l’article sur les origines du carnaval de venise qui développent ces aspects, si vous y etes intéressés.  A Venise, en fait, dans la période de la Sérénissime, les excès du carnaval ont été tolérés par les gouvernements dans le recherche constante d’un équilibre entre l’ordre et la bienséance voulue pour la ville et, d’autre part, la nécessité d’apaiser les tensions sociales en donnant gratuitement des loisirs, même pour les milieux les plus défavorisés, afin de prévenir troubles ou émeutes. Il faut rappeler que l’utilisation du masque et du déguisement confondant femmes et hommes était très répandue à Venise même pendant les périodes hors carnaval, pour permettre des activités où l’anonymat était important, pas exemple le jeu, et de donner aux protagonistes d’activités libertines l’anonymat nécessaire pour mener à bien leurs quêtes amoureuses.

 

Origine du Carnaval de Venise: les gloires du 18ème siècle

Au XVIIIème siècle, époque des libertins et du célèbre Giacomo Casanova, le Carnaval atteint le sommet de sa splendeur. Pendant cette période le funambule chargé de faire « le vol de l’Ange » du campanile de la place Saint marc connait un accident mortel.  Le vol est donc substitué par le vol de la colombe en bois, comme nous le connaissons ancore aujourd’hui. Après les années 1800, l’utilisation du masque a été progressivement interdite et c’est Napoléon qui interdura la manifestation au XIXème siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, l’utilisation de masques est réintroduite, mais l’esprit du Carnaval de Venise a disparu: il sera restauré dans toute sa splendeur vers 1979, principalement grâce à la volonté des citoyens Vénitiens. On retrouve les costumes historiques de carnaval qui n’ont jamais été complètement perdus depuis le 18ème, période d’apogée de cette tradition. Les ateliers de masques et de costumes foisonnaient, les attractions de jonglerie et d’acrobatie, le théâtre et la Commedia dell’Arte, le tout dans les plus pures traditions vénitiennes.

Carnaval de Venise : histoire des plus célèbres masques

bauta - origine carnaval de veniseOn considère comme masques les couvertures de visage ou déguisements d’ensemble. Parmi les masques pour couvrir le visage, le plus populaire au XVIIIème, et toujours parmi les favoris, est la Baùta : c’est un masque blanc qui reproduit les traits masculins avec un nez proéminent et une main couvrant sa bouche, mais laissant beaucoup de place pour s’exprimer, boire et manger. Il était porté aussi bien par les hommes et les femmes, en raison de sa commodité et de la couverture parfaite des traits du visage, combiné avec le chapeau à trois cornes, l’un des chapeaux les plus en vogue à l’époque, et la cape noire typique appelé tabarro.

Parmi les masques les plus connus, on trouve Colombina, la servante vénitienne, et celui renfrogné de Pantalon. La plupart des masques que vous pouvez admirer pendant le Carnaval de Venise, de nos jours, sont inspirés du répertoire luxueux des costumes vénitiens d’époque, combinant les masques comme la Bauta avec un plus ou moins large éventail d’accessoires, fleuris ou décorés. Souvent, à Venise on utilise aussi le déguisement de groupe : deux ou plusieurs personnes se regroupent sous un thème déterminé, avec des résultats particulièrement spectaculaires. Ce qui est sur est que le Carnaval de Venise est très élégant.

Les traditions du Carnaval de Venise

carnaval de venise histoireLa période du carnaval n’est pas seulement une succession de jours de plaisir et de défilés de masques, mais est marquée par des journées spéciales avec des rites et des traditions culinaires originales.

Le vol de l’Ange: c’est une tradition séculaire qui a évolué au cours des siècles. Son origine serait du XVIIe siècle, quand un funambule turc a atteint le sommet du Campanile en marchant sur une corde attachée à la jetée, en la redescendant ensuite de façon spectaculaire. De nombreux acrobates ont répètés le vol excitant, qui descend du campanile à la Loggia jusqu’au XVIIIème siècle, date de l’incident fatal.  Il fallu attendre 2001 pour que la tradition  soit restaurée avec de vrais «anges» en chair et en os, choisis parmi des personnalités éminentes telles que athlètes et chanteurs, généralement des femmes.

La fête des Maries: Cette tradition séculaire, fondée au Xe siècle a été répété avec des variations infinies. Le 2 février, jour de la purification de Marie, était célébrée dans la basilique de San Pietro di Castello la bénédiction de femmes ainsi que les mariages de douze filles, choisies parmi les plus pauvres et les plus belles des différents quartiers de la ville. Les nobles de la ville fournissaient tenues, bijoux et dot aux élues qui défilaient à travers les canaux et participaient à des rituels. En 973, des brigands auraient enlevés aussi bien bijoux et épouses lors d’une cérimonie. La réponse des Vénitiens ne se fut pas attendre: ils retrouvèrent les brigands et l’or volé et libérèrent les femmes. Ceux-cu furent exécutés et jetés à la mer. La « Fête des Maries » a donc été ainsi célébrée  pour feter le retour des femmes. Le Défilé des 12 plus belles femmes de Venise se déroule habituellement l’après-midi du premier samedi du carnaval. Le départ est prévu de San Pietro Castello, le long de Riva degli Schiavini jusqu’à atteindre la place Saint Marc.

Fritelle et Galani: les gâteaux typiques du Carnaval de Venise sont les « Fritelle », boules de pâte sucrée frites et souvent farcies à la crème, mais aussi agrémentés de raisins secs (version àa la vénitienne) , et les « Galani », également appelés crostoli ou chiacchere, une sorte de bugne saupoudrée de sucre.

Consultez nos pages dédiées au Carnaval de Venise:

  • Carnaval de Venise 2020
  • Costumes du Carneval de Venise
  • Masques du Carnaval de Venise
  • Diner spectacle carnaval de Venise
  • Voyage carnaval de Venise